Student residence reflects former industrial heritage and character of Poblenou, Barcelona
José Hevia

La résidence étudiante reflète l'ancien patrimoine industriel et le caractère de Poblenou, à Barcelone

21 févr. 2024  •  Nouvelles  •  By Gerard McGuickin

Le cabinet d'architecture et d'urbanisme basé à Barcelone JPAM a achevé une résidence étudiante dans le quartier 22@ de Poblenou, à Barcelone. Ce projet, réalisé pour le fournisseur de logements étudiants VITA en collaboration avec AVA Studio basé à Barcelone, reflète l'ancien patrimoine industriel et le caractère de Poblenou. Connu à la fin du XIXe siècle sous le nom de "Manchester catalan" en raison du grand nombre d'usines qui s'y trouvaient, Poblenou est aujourd'hui un pôle d'innovation, de technologie et d'industries créatives.

photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia

La résidence de 13 583 mètres carrés se compose d'un bloc horizontal de six étages et d'une tour de 13 étages. Le bâtiment "se distingue par sa volonté de rompre avec la nature hermétique des autres bâtiments contemporains et de se rattacher directement au tissu consolidé du quartier", explique JPAM. La façade en briques d'argile, essentiellement foncée et texturée, évoque le passé industriel de Poblenou tout en ancrant fermement le bâtiment dans le tissu urbain. Le studio a choisi d'utiliser une façade avec une chambre ventilée, améliorant ainsi la capacité thermique et la durabilité du bâtiment. La façade sud de la structure est recouverte d'une finition en stuc blanc, ce qui minimise les gains de chaleur solaire.

photo_credit JPAM
JPAM
photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit JPAM
JPAM
photo_credit José Hevia
José Hevia

Le motif répété de l'agencement des fenêtres rappelle celui des usines anglaises de l'ère industrielle, un style qui a influencé d'autres bâtiments du quartier, par exemple l'ancienne usine Ca l'Aranyó. Les hautes fenêtres de 2,42 x 1,3 mètres (environ 7,9 x 4,3 pieds), chacune dotée d'un balcon Juliette, sont conçues pour s'ouvrir, assurant ainsi la ventilation et la connexion avec l'extérieur. Les fenêtres sont dotées de cadres en aluminium très efficaces ; celles qui sont orientées vers les endroits les plus ensoleillés sont équipées de "volets-livres".

photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia

L'entrée du bâtiment se distingue par son porche couvert avec un auvent rouge vif. De grandes fenêtres relient le rez-de-chaussée à la rue et aux passants, révélant un espace transparent qui s'ouvre sur le quartier. On y trouve une réception, des espaces d'étude, un salon, une cafétéria et une laverie. À l'arrière du rez-de-chaussée, une cour intérieure offre aux résidents un jardin paysager privé, offrant un contraste avec la façade publique du bâtiment - pour JPAM, cela "souligne le jeu des relations entre les aspects urbains et résidentiels" du projet. Une piscine, une terrasse et un jardin sur le toit - au sommet du bloc horizontal de l'immeuble - offrent un autre espace privé. La résidence abrite un total de 349 unités avec un mélange de tailles et d'arrangements.

photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit JPAM
JPAM
photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia

L'approche particulière du JPAM en matière d'efficacité des bâtiments vise à minimiser l'utilisation de matériaux et à créer un bâtiment "construit pour durer", en utilisant des matériaux et des techniques de construction locaux. L'accent est mis sur la durabilité et la flexibilité. "Ce bâtiment a la capacité d'évoluer au fil du temps et de s'adapter à des besoins changeants. En outre, il est construit à l'aide de matériaux nécessitant peu d'entretien, caractéristiques de l'environnement et pouvant être facilement modifiés en termes de couleur et de taille", explique le studio. Le bâtiment est relié au système centralisé de chauffage et de climatisation du quartier 22@ et des panneaux photovoltaïques installés sur le toit répondent à ses besoins énergétiques. Les émissions de CO2 sont ainsi réduites à 14 kgCO2/m2.

photo_credit José Hevia
José Hevia
photo_credit José Hevia
José Hevia